10.03.2015

Photographie avec téléphone portable et profondeur de champ

10.03.2015

Photographie avec téléphone portable et profondeur de champ

L’utilisation de la profondeur de champ ou de celle de focalisation est un défi important lorsqu’on utilise un téléphone portable pour photographier. Les appareils photo (D)SLR traditionnels offrent la possibilité d’influencer les trois éléments du triangle d’exposition (ISO, ouverture et vitesse d’obturation). En adoptant une priorité d’ouverture ou une approche totalement manuelle, il est possible de donner plus d’importance à l’ouverture et en conséquence influencer la profondeur de champ.

Ce que nous voulons obtenir :

La relation entre la profondeur de champ et l’ouverture est un peu hors-sujet pour cet article mais en termes simples, une ouverture « grande ouverte » est l’un des éléments pouvant provoquer une faible profondeur de champ. Une faible profondeur de champ permet au sujet de se détacher sur un premier plan ou un arrière-plan non mis au point (connu sous le nom d’effet bokeh).

ouverture-grande-ouverte-F1.4

Cette image a été prise en utilisant un appareil photo traditionnel et une ouverture grande ouverte de F1.4. Le point important à noter est que malgré la nature monochrome de l’image, le sujet est mis en évidence car il est net par rapport au reste de la scène. Des éléments tels que la crinière du cheval se détachent. Si toute l’image était au point, la crinière serait moins évidente car l’herbe aurait une texture assez semblable.

Les problèmes :

Les appareils photo des téléphones portables modernes offrent la possibilité de prendre le contrôle ou de donner priorité au nombre d’ISO ou à la vitesse de l’obturateur. L’ouverture est toutefois fixe. La bonne nouvelle lors d’une occasion de prise de cliché rapide, c’est que combinée à la longueur de focale fixe des objectifs d’appareils photo des téléphones portables, l’ouverture fixe donne une profondeur de champ très large dans des circonstances normales. Il y a donc de grandes chances que la plus grande partie de la scène capturée sera au point de façon satisfaisante.

La meilleure pratique est de faire le point manuellement pour garantir une image de la meilleure qualité. De nombreux photographes de rue règlent néanmoins une ouverture de portée moyenne pour proposer une certaine sécurité dans ce qui est un environnement dynamique dans lequel une opportunité de cliché peut s’évanouir en un clin d’œil. Cette décision de réglage initiale n’est pas disponible dans la photographie avec téléphone portable mais dans des conditions bien éclairées je pense que l’appareil photo d’un téléphone portable standard est tout à fait adapté à l’environnement de la rue. Il s’agit en fait du camouflage urbain ultime pour un photographe de rue.

Il y a toutefois un revers. En réglant l’ouverture, il n’y a aucune possibilité de contrôler la profondeur de champ lors de la capture. Cela restreint aussi nos options d’exposition dans des situations de faible éclairage, ce qui peut provoquer un flou des mouvements et / ou une sous-exposition.

minuit-dans-rue-lincoln-high-avant

Cette image a été prise avec un iPhone4 alors que je regardais les gens par la fenêtre d’un bar. La distance est un peu floue, ce qui n’est pas un effet particulièrement plaisant. L’image n’est ni au point ni hors.

minuit-dans-rue-lincoln-après

Après avoir joué avec quelques apps, le cliché est beaucoup plus plaisant. Les lumières brillantes distantes non au point ont été transformées en un effet classique circulaire de bokeh que les photographes utilisant un équipement traditionnel connaissent et apprécient. Cet article présente différentes méthodes pour obtenir cette apparence avec votre téléphone portable.

Obtenir la profondeur de champ – trois solutions :

1. Faire le point sur les sujets proches.

Les appareils photo des téléphones portables peuvent créer directement une faible profondeur de champ si l’image capturée est extrêmement proche de l’objectif. Sur l’image suivante, j’ai fait le point sur une toile d’araignée mouillée et vous pouvez voir que la scène en arrière-plan est floue.

SOOC-proche

La possibilité de réaliser cet effet diminue rapidement lorsque la distance par rapport au sujet augmente. Avec une distance plus grande, l’effet de profondeur de champ sera bien moins marqué, peut-être même inexistant. Sur l’image suivante, sortie directement de l’appareil, j’ai voulu trouver l’équilibre entre faire le point sur le premier plan et le flou de l’arrière-plan.

SOOC-distance

La distance de focale définit la profondeur de champ, ainsi que l’ouverture et la longueur de focale de l’objectif. C’est le seul élément que peut contrôler un photographe avec téléphone portable au moment de la capture. Varier la distance entre vous et votre sujet, et apprécier comment cela affecte le flou du reste de la scène constitue un exercice digne d’intérêt.

2. Mettre des objectifs.

Il est possible d’acheter plusieurs objectifs pour mettre sur votre téléphone portable. Je possède un objectif macro me permettant de faire le point de très près et de créer d’étonnants effets bokeh. Je possède aussi un objectif Lensbaby Sweet Spot me permettant de faire le point sur une petite partie de la scène, en rendant le reste flou (ce n’est pas réellement de la profondeur de champ, mais cela créée un bel effet bokeh via l’optique plutôt que par retouches). Ces deux ajouts ne mesurent pas plus de quelques centimètres et peuvent être facilement transportés.

macro

Cette image a été prise avec un objectif macro, créant une profondeur de champ mesurable en millimètres.

3. Apps.

Il existe une sélection d’apps permettant de simuler la profondeur de champ lors du traitement. Mon image précédente de Minuit dans la rue Lincoln High en est un exemple, et les retouches complètes de cette image peuvent être vues ici. Mon app personnelle préférée est AfterFocus. D’autres apps sont Tadaa SLR et Big Lens. Ces applications sont capables de générer de beaux résultats vraiment presque authentiques. Elles demandent toutefois plus de temps que la pression d’un bouton sur un (D)SLR grand ouvert mais je vous encourage à en choisir une, de jouer avec et de vous entraîner à créer l’effet sur l’une de vos propres images.

Pour ma part, l’utilisation d’apps fait partie intégrale du processus de création d’image en photographie avec téléphone portable. Pour une image appropriée, il s’agit de la méthode que j’utilise le plus pour obtenir une profondeur de champ.

Autres exemples :

Avant :

arriver-maison-avant

Après :

arriver-maison-après

Les modifications complètes peuvent être vues ici

Avant :

course-école-avant

Après :

course-école-après

Les modifications complètes peuvent être vues ici

Skip

Connu sous le sobriquet de Skip par ses amis, Paul est un photographe sur iPhone exposé, recevant des commandes et lauréat de prix vivant à Lincoln, en Angleterre. Il publie son propre blogue à succès sur skipology.com, présentant les apps et traitements intervenant dans la création de ses images. Son style va de clichés de rue peu retouchés à des compositions très peints et avec beaucoup de textures, tous créés uniquement avec un iPhone et un iPad. Entrez en contact avec Skip sur Facebook à l’adresse www.facebook.com/skipology, sur Instagram à instagram.com/skipology ou sur Twitter à twitter.com/skipology

 

Top