23.05.2016

Du boîtier au smartphone

Rédigé par:
Loris Fae

23.05.2016

Du boîtier au smartphone

Il y a une fonction que nous apportent les boîtiers récents, mais que nous utilisons peu : c’est le wifi. Jusqu’à l’été dernier, je ne l’avais quasiment jamais utilisé (Boîtier canon EOS 6D) et pour cause, j’emportais toujours un ordinateur portable pour traiter mes images en vacances!

Cette année-là, j’avais décidé de partir léger !

La fonction WIFI m’a été très utile pour transférer les images du boîtier au smartphone ou à la tablette pour effectuer quelques « retouches » rapides et ainsi pouvoir poster mes images sur les réseaux sociaux ou en envoyer par mail.

Le principe est très simple : le boîtier fait office de spot wifi et le smartphone ou la tablette s’y connecte via une application. (si votre boîtier n’a pas cette fonction, il existe des cartes SD wifi).

J’utilise l’application gratuite Caméra Connect de Canon (sur iPhone 6, compatible aussi avec Android) qui me permet de visualiser mes photos RAW au format CR2 issu de mon boîtier Canon EOS 6D.

app1

app2,1

 

app2,2

NB : l’application permet de visualiser les photos sur la carte mais également de piloter son boîtier à distance

Une fois les photos affichées sur le smartphone, on a la possibilité de les importer dans sa galerie.

Pour la retouche des photos, j’utilise 2 applications :

  • Pour des retouches simples, efficaces et tendance actuellement, l’application VSCO propose des preset (préréglages) gratuit et payant. On a la possibilité de personnaliser quelques réglages et de poster sur les réseaux directement ou d’exporter la photo dans sa galerie.

L’enregistrement de la photo dans la galerie du smartphone peut se faire en différentes taille d’image.


avant1

  • Pour des retouches plus poussées, l’application Adobe Photoshop Fix est idéale car elle permet, en plus de pouvoir poster sur les réseaux sociaux, la synchronisation avec la librairie CC, Photoshop CC et Lightroom (ces dernières fonctions sont pour les utilisateurs plus avertis).


app3

avant2

De nos jours, les écrans de nos supports mobiles sont de très bonne qualité mais ils ont tendances à saturer les couleurs. Il faut donc être prudent sur les différences de teinte et de saturation avec un écran d’ordinateur mais cela reste tout de même un bon moyen de se faire une idée sur la qualité d’une photo.

Grâce à cette fonction, je reste présent sur les réseaux en ayant la possibilité de poster des images « post traités » où que je sois, mais également d’envoyer des photos par mail à mes proches ou bien un aperçu à un client.

À l’heure actuelle, le choix du tout mobile est possible si on ne prétend pas à imprimer ses photos en grand format ou vouloir effectuer de grandes retouches poussées.

Loris Fae

Graphiste depuis 15 ans dans la communication en agence et chez l’annonceur, je me suis tourné vers la photographie, tout d’abord comme assistant en studio, puis dans l’événementiel. J’ai amorcé un virage dans mon parcours de photographe pour m’investir un peu plus dans la photo de nature, sans pour autant me désintéresser de la photo de portrait et de concert.

Top
Nos marques