13.06.2016

Les filtres créatifs

Rédigé par:
Loris Fae

13.06.2016

Les filtres créatifs

Les filtres placés devant l’objectif permettent de modifier pas mal de paramètres, comme les couleurs avec les filtres dégradés, la suppression des reflets avec les polarisants, en réduisant les vitesses d’obturation (et de créer des flous) avec les ND ou bien ajouter des effets avec d’autres filtres créatifs.

Je vais aborder l’un des plus connu : le ND (filtre à densité neutre).

Les derniers événements climatiques en région parisienne m’ont amené comme beaucoup à immortaliser la crue de la seine à Paris. Dans la photographie de cours d’eau, ce filtre a toute sa place.

Le boîtier, monté sur le trépied Manfrotto BeFree me permet de mettre rapidement en place les prises de vue.

Pour l’objectif, mon choix s’est porté sur le 50mm f/1.4 avec comme filtre le ND4, afin d’obtenir des temps de pose suffisamment longs pour créer des flous de mouvement tout en conservant des éléments « figés ». (Les filtres ND 2 et 1000 auraient été soit trop faible soit trop fort.)

Je trouve que les filtres ND apportent beaucoup aux photos. Ils produisent de beaux effets de flous/traînées sur les nuages d’un paysage ou sur une cascade d’eau. Il trouve facilement sa place dans le sac et permet d’apporter un vrai plus sur le plan esthétique. Une fois testé il est difficile de s’en séparer !

FILTRE ND4 1

FILTRE ND 4 2

FILTRE ND 4 3

Moins connu que le premier, le Diffractor Universe B41 fait partie de la gamme des filtres créatifs Cokin développée dans les années 80. Mon utilisation avec celui-ci est principalement en macro.  Je ne monte pas le filtre sur l’objectif, mais je le garde à la main pour être libre de l’orienter devant l’objectif suivant la lumière l’effet créatif escompté.

Utilisé avec parcimonie pour ne pas être répétitif et finalement passer inaperçu, il ajoutera suivant la lumière, des nuances surprenantes aux photos couleurs, car en noir et blanc ce filtre perd tout son intérêt. Il ne faut pas hésiter à multiplier les essais pour trouver le bon compromis.

FILTRE B41 1

FILTRE B41 2

FILTRE b41 3

Le troisième filtre est probablement le moins connu et pour cause, il est « fait maison » !

L’idée de départ était de recréer des effets de déformations et apporter de la matière directement à la prise de vue sur une séance portrait par exemple. Après quelques recherches sur internet, j’ai trouvé que des effets similaires avaient été obtenu avec des verres cassés. Je devais à mon tour essayer cette technique. J’ai donc cassé un verre à pied et photographié au travers.

J’ai été très surpris du rendu ! Il a apporté beaucoup de matière, des déformations, une diffusion de lumière, une perception de la réalité très différente. D’une photo à une autre, les effets peuvent varier.

PORTRAIT VERRE1

PORTRAIT VERRE 2

PORTRAIT VERRE 3

Modèle : Alexis Blot – Makeup -Bruno Segni

 En conclusion, ces filtres et bien d’autres encore permettent d’appréhender les sujets différemment, de proposer une autre vision et de manière plus globale, de travailler la créativité.

L’expérimentation est une phase très captivante et permet de se créer une base de donnée visuelle.

La photographie est une activité qui permet d’être créatif sans aucune limite.

Comme dit dans mes précédents articles, passer du temps sur le terrain à observer, faire des photos, expérimenter des effets à la prise de vue est toujours plus enrichissant, que de le passer au post-traitement même si celui-ci est inévitable.

Loris Fae

Graphiste depuis 15 ans dans la communication en agence et chez l’annonceur, je me suis tourné vers la photographie, tout d’abord comme assistant en studio, puis dans l’événementiel. J’ai amorcé un virage dans mon parcours de photographe pour m’investir un peu plus dans la photo de nature, sans pour autant me désintéresser de la photo de portrait et de concert.

Top
Nos marques