03.10.2016

Street photography à la Fashion Week Paris

Rédigé par:
Clément Reisky

03.10.2016

Street photography à la Fashion Week Paris

Après New York, Londres et Milan, la Fashion Week pose ses valises à Paris. Événement couru de la capitale par tous les manias de la mode c’est aussi pour les photographes une opportunité d’élargir son réseau. Au pied des podiums ou à la sortie des défilés, vous croiserez des professionnels du secteur : modèles, stylistes, maquilleurs, coiffeurs, …

La Fashion Week c’est aussi une opportunité de s’essayer à un style de street photographie original. Chassez les looks et les nouvelles tendances sur les trottoirs parisiens. Improvisez même un shooting mode en pleine rue !

DSC_7002_GF

EXIFS : 1/500 F/4 ISO 200 – Laure B habillée par Nano Dabo

Dans cet article, vous découvrirez tous mes trucs et astuces pour ne plus rater vos photos “street style fashion” prises sur le vif ou posées.

 

Préparer son agenda et son matériel

Avant de se lancer sur le terrain, il est nécessaire de se renseigner sur les lieux et horaires des défilés pour mettre toutes les chances de son côté et ainsi croiser des personnages aux looks accrocheurs !

Côté matériel, pour cet exercice photographique, j’utilise un boitier Full Frame et un objectif 70-200 mm F/2.8 qui me permet de prendre de la distance avec mon sujet et de capter ainsi tous ses mouvements. Il offre également un rendu des perspectives intéressant, avec sa grande ouverture focale, il isole le personnage du fond par un effet de bokeh.

Pour m’alléger les bras (et surtout soulager mon dos) du poids de ce matériel (3 kg au maximum et 5 kg avec un grip et 2 batteries supplémentaires), j’utilise un trépied avec une rotule ball. Avec cette dernière, je peux réaliser des photos sur le vif en changeant rapidement d’angle de vue. Lorsque la personne accepte de poser, je peux choisir une composition, la verrouiller, puis faire varier les poses du modèle et ses expressions sans me soucier du cadrage. Pour ces séances improvisées, il est possible de travailler la lumière naturelle à l’aide d’un réflecteur.

DSC_3098_GF

Trépied Aluminium 4 sections 190 et Rotule Ball XPRO

Du côté des réglages, je privilégie une grande ouverture focale pour obtenir une faible profondeur de champs et une vitesse d’obturation assez rapide (1/200 seconde minimum) pour figer les mouvements du sujet (pas de flou de bougé grâce au trépied). J’utilise une faible sensibilité ISO pour garantir une image sans bruit numérique.

 

Sur le terrain

Il convient de trouver un endroit stratégique avec beaucoup de passage aux abords des lieux d’événements ou à la sortie d’un défilé. Trouvez une bonne composition (un jolie arrière plan, un espace dégagé, …).

Dépliez votre trépied, le Manfrotto 190 que j’utilise est compact et facile à transporter avec ses 4 sections, tout en étant à la fois rigide, stable et léger avec son alliage en aluminium. La Rotule Ball XPRO permet de modifier son cadrage avec seulement une molette et de le verrouiller instantanément, un atout indéniable et un véritable confort de travail. Vous disposez également d’une seconde molette pour varier la fluidité du mouvement (plus ou moins de résistance) et d’une troisième pour pivoter l’axe horizontal. Vous n’avez plus qu’à patienter pour shooter les meilleurs looks…

DSC_3179_GF

Rotule Ball XPRO

Passez votre boitier sur le mode de déclenchement en rafale pour capturer chaque mouvement et pouvoir ensuite sélectionner le meilleurs tranquillement chez vous. Du côté de la mise au point, je vous conseille le mode continu avec le collimateur d’autofocus sur le visage de votre modèle.

Si vous parvenez à interpeller une personne et que vous organisez une séance improvisée, il est important d’avoir des idées précises à lui soumettre sur les poses et les expressions à adopter. Libérez ainsi tout le potentiel de vos photos. Grâce à votre trépied, vous aurez tout le loisir de doubler, tripler, quadrupler, … vos prises de vue pour obtenir le cliché tant convoité !

 

Et après ?

Deux types de post-traitement s’offrent à vous, un style très naturelle avec un simple développement numérique sur les fondamentaux (luminosité, contrastes, balances des blancs, …) qui mettront l’accent sur les looks. Sinon, vous pouvez opter pour un style plus artistique en travaillant vos colorimétries ou même tenter un passage en noir et blanc ?

DSC_7062_GF

EXIFS : 1/200 F/2.8 ISO 500 – Laure B habillée par Nano Dabo

Vos photos auront un impact certain sur les réseaux sociaux et sa communauté adepte de mode. Elles trouveront peut-être même leurs places au sein d’un édito consacré à la Fashion Week ?

DSC_7252_GF

EXIFS : 1/250 F/4 ISO 200 – Kim D habillée par Nano Dabo

 

Matériel utilisé :

190 Kit trépied à 4 sections en aluminium avec rotule Ball XPRO

Clément Reisky

Français

Directeur artistique et photographe, il réalise des travaux de commande pour des entreprises de tous secteurs. Il mène également un travail artistique destiné à l’exposition et à la publication.

Top