14.10.2013

CAMILLA DE “ZELDA WAS A WRITER” : PROMENADES À MILAN

14.10.2013

CAMILLA DE “ZELDA WAS A WRITER” : PROMENADES À MILAN

bandeau 3

J’aime flâner dans Milan sans raisons particulières. Je pense que c’est le meilleur moyen de remarquer toutes ces petites merveilles que l’on ne remarque pas sinon lorsque l’on court pour attraper le bus ou allons au supermarché.
L’on doit entraîner ses yeux. Les entraîner et les nourrir. Avec des couleurs, des nouvelles perspectives et des caresses microscopiques. C’est très important et ça demande donc beaucoup de soin et d’attention, car c’est une chose qui nous aide à modifier notre approche envers la vie et ses merveilles inattendues.

7

Pour la troisième partie de DANS MES PAS (la première et la deuxième se trouvent ici), j’ai décidé de vous emmener dans l’un des coins que j’aime le plus : “Ortica”, aujourd’hui centre de design incontesté de la ville (une partie de Fuori Salone se trouve en plein coeur d’Ortica !) mais, du moins jusqu’à hier, toujours une délicieuse petite ville aux abords de la cité.6

Ce que j’aime dans Ortica ce sont sa simplicité, ses balcons débordant de fleurs, le clocher de l’église, les délicieuses tranches de pizzas aux oignons et le distributeur de pistaches.

1

Une autre chose que j’adore dans cet endroit, c’est de m’arrêter pour discuter tout l’après-midi avec Cecilia, l’adorable propriétaire de 20134 Lambrate, une boutique de vêtements rétro (rétro encore !) près de la Via Ventura.
Nous nous sommes rencontrées un jour dans sa boutique et nous sommes devenues amies.

2

La boutique était auparavant un salon de coiffure pour femmes, et j’imagine donc toujours les files de femmes aux chignons énormes, portant des vêtements semblables à ceux que vend Cecilia. Des vêtements plein de couleurs et, à nouveau, porteurs d’histoires à raconter.

3

L’un des aspects que j’aime dans cette boutique, c’est la lumière, particulièrement lorsque le soleil se couche. Les après-midi d’été, elle est remplie d’une chaude lueur orange qui semble se frayer un chemin à travers les combinaisons en crinoline, les rayures et les pois.
Dans ces moments-là, j’aime sortir ma Mme Canon bien aimée (mon appareil photo) et prendre en photo d’infimes ou intéressants reflets de lumière, nés de la rencontre du soleil et des miroirs.

4 OK

5 OK

Et vous ? Avez-vous un endroit favori où vous passez des après-midi à papoter et à rire ?

8

Camilla
xxx

Top
Nos marques