24.12.2013

ACCÈS PAR SCOOTER DES NEIGES

24.12.2013

ACCÈS PAR SCOOTER DES NEIGES

Corey_Canada_Blotto_2548

L’accès à l’arrière-pays montagneux se fait de différentes manières, et les scooters des neiges sont un choix très populaire parmi les snowboardeurs de la région de Colombie-Britannique au Canada. Étant donné le choix illimité de terrains en CB, vous pouvez choisir chaque jour un endroit différent où faire du scooter des neiges pendant des semaines, ce qui en fait un endroit où se baser très attirant, à la fois pour les habitants et les visiteurs.

AaronLeyland_Canada_Blotto_1214

AaronLeyland_Canada_Blotto_7475

Corey_Canada_Blotto_2548

Pour un photographe, utiliser un scooter des neiges comme moyen de transport se traduit par la quantité réduite de matériel photo que l’on porte dans son sac à dos pour toute mission. Aller dans l’arrière-pays en scooter des neiges demande de l’énergie, du temps, des compétences et de la patience pour parcourir tout ce qu’on trouve, depuis les chemins étroits jusqu’aux fossés remplis d’une épaisse poudreuse. Ces éléments en place, se déplacer de manière légère permet de dépenser l’énergie nécessaire à piloter le scooter, à gérer la neige (marcher, creuser) et à être tout de même productif en tant que photographe, tout en conservant assez d’essence dans le réservoir pour finir la journée.

Corey_Canada_Blotto_6708

Corey_Canada_Blotto_6906

Mon équipement pour l’arrière-pays en scooter des neiges se constitue d’un boîtier DSLR, d’un zoom 70-200 et d’un objectif de 50mm, ainsi que d’un grand-angle, d’un petit flash et d’un trépied Manfrotto 190cxPro3. En plus de l’équipement photo, je porte un émetteur-récepteur d’avalanches, une pelle, une sonde, de l’eau et de la nourriture, le tout contenu dans le sac à dos photo Burton F-Stop.

DownedTrees_Canada_Blotto_1200

Forest_CanadaFeb2013_Blotto_7605

Avec une quantité limitée de matériel photo dans l’arrière-pays, cela devient une occasion unique d’utiliser la lumière à disposition, les ombres, les différents amas de neige, les arbres et les rochers comme maquillage de l’image. Lors de beaucoup de situations de prises de photos, vous êtes en possession d’un équipement illimité pour retoucher votre image comme vous le souhaitez ; prendre des photos avec un matériel limité vous force à utiliser l’environnement naturel pour qu’elle corresponde le mieux à votre vision photographique.

Jussi_Canada_Blotto_0781

Jussi_Canada_Blotto_9445

Une journée normale de scooter des neiges vous mets sur la neige dès que le soleil se lève, ce qui donne aux endroits une lumière naturelle douce mélangée à la neige face au nord, laquelle n’a pas été touchée comme celle faisant face au sud. Se déplacer rapidement dans le voisinage est indispensable parce que cette lumière matinale fait rapidement place à celle dure du soleil de midi au zénith, qui devient un peu plus difficile à utiliser. Dès que nous arrivons, nous planifions où le skieur va apparaître, atterrir et disparaître, et je me mets immédiatement en position pour réaliser la composition la plus forte. Lorsque je suis satisfait des images prises depuis le premier angle, j’en essaye d’autres pour tirer le plus de variété possible de l’endroit. Non seulement je me concentre sur l’action, mais je fais aussi de mon mieux pour exprimer le style de vie associé à ces activités, des portraits de temps en temps, et le paysage naturel qui m’entoure.

Kimmy_Canada_Blotto_3455

Leyland_Canada_Blotto_6805

Mikkel_Canada_Blotto_3410

Après en avoir terminé avec les lieux du matin, nous allons vers la zone suivante pour soit continuer à faire de la planche, soit à préparer un projet pour la lumière de l’après-midi. Cela dépend vraiment de la qualité de la neige, des niveaux d’énergie des snowboardeurs et du type de terrain que nous rencontrons. Quoi qu’il en soit, je prends des photos à chaque fois que les scooters des neiges sont arrêtés et que mes sujets discutent d’un plan, traînent ou skient.

Rencz_Canada_Blotto_1126

Rencz_Canada_Blotto_1187

La mi-journée commence à s’adoucir tandis que la lumière de l’après-midi recouvre les montagnes, et nous terminons alors l’aventure en profitant de l’ambiance qui s’estompe. Durant ces heures du jour (particulièrement au début de l’hiver), le petit flash se trouvant dans mon sac à dos peut avoir pas mal d’effet sur une image, en donnant du piment à l’action ou au paysage. De façon étonnante, ce petit objet a pas mal de punch, et il vaut le poids supplémentaire dans le sac à dos.

Rencz_Canada_Blotto_2370

Rencz_Canada_Blotto_2944

Lorsque nous quittons l’arrière-pays et revenons, il y a toujours un sentiment de satisfaction à savoir que nous avons pris d’excellentes photos et scènes, tout en restant sages et respectant Mère Nature, sachant dire quand et fonçant dans la neige sur des véhicules motorisés !

Rencz_Canada_Blotto_5112

Snowmobiles_Canada_Blotto_0996

Snowmobiles_Canada_Blotto_6871

Toutes les photos n’impliquent pas un scooter des neiges et des montagnes enneigées, mais la manière de travailler dans cette situation peut s’appliquer à toute séance de photos à laquelle vous participez. Avoir un plan, préparer votre équipement, tirer parti de chaque minute de la journée et avoir une bonne attitude vous apporteront les images que vous prévoyiez et tellement d’autres moments inattendus, surpassant parfois vos plus grands espoirs pour la journée. La chance sourit aux préparés.

Snowmobiles_Canada_Blotto_7037

Snowmobiling_CanadaFeb2013_Blotto_1020679

Dean Blotto Gray
Photographe principal Burton Snowboards

Instagram : @deanblottogray

Website : blottophotto.com

Top
Nos marques