18.02.2014

Test du nouveau Manfrotto Pocket !

18.02.2014

Test du nouveau Manfrotto Pocket !

Accueil

Vous savez comment c’est, lorsqu’on voit quelque chose et pensons immédiatement, “c’est tellement simple et ingénieux… pourquoi n’y ai-je pas pensé ?”.

C’est pratiquement certainement ce qui va se passer lorsque vous prendrez le Manfrotto Pocket MP1‘, particulièrement si, comme moi, vous avez passé des années à improviser de trépieds pour votre appareil photo, en utilisant des paquets de cigarettes, des livres ou des surfaces “plates” d’une stabilité douteuse !

2

Ne mesurant que 75 mm de large et ne pesant que 30 grammes, Pocket est le plus petit trépied disponible actuellement sur le catalogue Manfrotto.

Officiellement, oui, c’est un trépied. Mais, dès que vous l’utilisez, vous verrez qu’en fait il s’agit plutôt d’une extension de votre appareil photo, dont vous aurez immédiatement du mal à vous passer.

3

Pocket consiste d’une petite base de zamac, un alliage à base de zinc à la fois léger et robuste, à laquelle sont rattachés trois pieds de caoutchouc réglables individuellement.

L’appareil photo est sécurisé en place à l’aide d’une vis de 1/4″, ce qui rend le trépied compatible non seulement avec tous les appareils photo modernes, mais aussi avec la grande majorité des modèles plus anciens.

4

Malgré sa taille minuscule, la façon est de la plus haute qualité et peut être identifiée dans tous ses détails : la base de métal est dotée d’un vernis protecteur coloré et de six points d’appui en caoutchouc ultra mince, pour prévenir les éraflures sur l’appareil photo.

La vis du trépied coulisse latéralement le long d’un curseur conçu pour s’adapter à tout orifice de fixation d’un appareil photo, et, une fois que ce dernier est fixé, sa stabilité est aussi garantie par un petit, mais inestimable, anneau de caoutchouc en O.

5

Les petits pieds de caoutchouc sont anti-dérapant et sont fixés à la base par un système de ressorts qui semblent très robustes… nous le verrons bientôt.

Enfin, et ce n’est pas la moindre des choses, le pied de caoutchouc central présente le logo Manfrotto, ce qui donne une touche supplémentaire de classe.

6

Il semble donc absolument parfait à l’examen, et le fait que je puisse choisir parmi un total de 7 couleurs différentes signifie que je n’ai vraiment aucune excuse pour ne pas trouver celui correspondant à mon appareil… mais est-ce qu’un photographe de paysages tellement habitué à maltraiter les trépieds pourra jamais se fier à un si simple ?

Absolument pas !

7

Commençons par ce qui semble être son point faible : les pieds rétractables. Après avoir passé deux épisodes de Le trône de fer à ouvrir et fermer sans arrêt l’un des pieds, il ne montre aucun signe de jeu, et une fois que la position exacte est choisie, il reste fermement en place.

Nous sommes donc passé à la stabilité : un appareil photo compact de 150 g lui étant attaché, les pieds de caoutchouc ont réussi à le garder parfaitement en position, même incliné à plus de 30°… pas mal. Et je ne garde aucun doute au sujet de sa capacité à soutenir le maximum de 600 g, qui, pour être clair, est exactement le poids d’un appareil photo bridge avancé !

8

OK… mais s’il pleut ?

Après l’avoir complètement mouillé sous le robinet, je l’ai laissé de côté quelques jours sans le toucher : le vernis n’est pas affecté, les ressorts ne montrent aucun signe de rouille et les pieds de caoutchouc sont toujours parfaitement intacts.

9

Le test final est la chute très importante depuis le deuxième étage de ma résidence (oui, j’ai détaché l’appareil photo !) : le zamac a joué son rôle à la perfection, vu que les bosses inévitables n’ont eu aucun effet sur la structure générale et que l’attache de l’appareil photo marche encore parfaitement.

En fait, ce trépied Pocket s’est révélé positivement étonnant sur tous les fronts et, au lieu de chercher de bonnes raisons de l’acheter, j’essaye à présent de trouver une bonne raison pour l’enlever de mon appareil photo. Et je ne peux en trouver aucune : avec mon sac sur mon dos et mon Pocket dans ma poche, je suis parti vers ma prochaine aventure !

1

Blogueur: Francesco Gola
www.francescogola.net

Top
Nos marques