30.01.2015

Comment aborder un site pittoresque

30.01.2015

Comment aborder un site pittoresque

Je suis de ceux qui ne se présenteraient en aucun cas au concours du meilleur photographe au monde. C’est que j’ai plusieurs cordes à mon arc, et la photographie n’est que l’une d’entre elles. En un mot, je ne suis pas photographe. Je fais de la vente et des affaires, et j’utilise la photographie dans le cadre de mon travail.

Quoi qu’il en soit, je maîtrise l’utilisation d’un appareil photo. J’ai mis un point d’honneur à en connaître tous les aspects techniques afin de disposer de plus de possibilités lorsque je prends en photo des lieux particulièrement délicats. Ainsi je souhaiterais vous présenter un travail que j’ai réalisé récemment dans l’Alberta, au Canada, et les difficultés que j’y ai rencontrées. J’espère que les explications et les images qui vont suivre vous apporteront de nouvelles connaissances à propos de votre propre appareil photo.

1ChutesSunwapta

Chutes Sunwapta, Alberta, Canada

J’aborderai dans un premier temps la photographie longue pose de jour, car c’est quelque chose que l’on me demande souvent d’expliquer. Nombre de photographes débutants veulent en effet commencer par la prise de vue avec des vitesses d’obturation lentes et ils s’y essayent en plein jour. Ils obtiennent en général des photos toutes blanches, ce qui est tout bonnement la conséquence de la quantité de lumière ambiante présente en journée. Pour travailler avec des vitesses d’obturation lentes, deux éléments sont essentiels : 1) un environnement peu lumineux, par exemple la nuit, le crépuscule, l’aube ou par temps particulièrement couvert OU 2) des filtres sombres, également appelés filtres à densité neutre, que les photographes fixent devant leur objectif pour limiter la quantité de lumière qui y pénètre.

En ce qui concerne le matériel, il vous faudra également un trépied bien solide et une télécommande d’appareil photo. J’utilise pour ma part différents filtres : des filtres gris neutres de différentes densités optiques et des filtres gris neutres dégradés, qui sont constitués pour moitié de verre sombre et pour moitié de verre normal (pour égaliser votre exposition lorsque le ciel est clair et le premier plan est sombre). J’ai par ailleurs toujours un bon filtre polariseur sous la main.

2ChutesAthabasca

 Chutes Athabasca, Alberta, Canada

Lorsque je suis en sortie professionnelle, je suis en général contractuellement tenue de réaliser quatre publications sur Instagram chaque jour. Dans l’idéal, il s’agirait d’images magnifiques, mais à vrai dire je n’ai aucune emprise sur l’endroit où je dois me rendre ni sur le temps qu’il y fait. Quoi qu’il arrive, je dois donc être en mesure de rapporter des clichés. Ainsi ma journée de travail n’est qu’exploration et prises de vues incessantes, et ce pas seulement pendant les superbes heures d’or qui accompagnent le coucher et le lever du soleil.

L’Alberta étant naturellement magnifique, le travail ne s’annonçait pas trop difficile. Mais je me suis rendue à deux chutes d’eau en plein milieu de la journée, et je souhaitais pouvoir les mettre en valeur même si la lumière ne les avantageait alors pas vraiment. Les cascades prennent une apparence vraiment magnifique si vous êtes en mesure de diminuer la vitesse d’obturation à 1/2 seconde ou à 1/4 de seconde, voire jusqu’à quelques secondes, car cela permet de créer cet effet d’eau satinée.

3MontagnesRoses

Montagnes de Banff, Alberta, Canada

Pour les photos que j’ai prises aux chutes Athabasca et aux chutes Sunwapta, j’ai utilisé mes filtres Lee de façon à suffisamment bloquer la lumière pour diminuer cette vitesse d’obturation. J’ai également eu recours à un filtre gris neutre pour le ciel ainsi qu’à un filtre polariseur. J’ai utilisé les réglages suivants : pour les chutes d’Athabasca, ISO 100, ouverture relative = 11, 1,6 seconde avec filtre gris neutre dégradé à trois crans, filtre polariseur et filtre gris neutre à quatre crans ; ISO 50, ouverture relative = 16, ¼ seconde avec la même association de filtres pour celles de Sunwapta. J’ai enfin employé mon trépied et ma rotule ball Manfrotto ainsi qu’une télécommande reliée à mon appareil. Grâce aux filtres, je suis repartie avec une photo dont l’atmosphère évoque celle d’un rêve, ce que j’aurais eu du mal à obtenir avec un appareil photo compact ou en mode automatique.

4LacGrass

Lac Grass, Alberta, Canada

En Alberta, prendre un lever de soleil en montagne peut s’avérer particulièrement complexe. Étant donné les tons sombres d’une chaîne de montagnes et la luminosité d’un ciel au lever du soleil, il est en effet très difficile d’exposer correctement dans ce cas de figure. Car si vous réglez votre exposition en fonction des montagnes, le ciel apparaîtra blanc, mais si vous prenez le ciel comme repère pour l’exposition, vous obtiendrez des montagnes trop sombres. Mais à l’aide du mode manuel et de filtres gris neutres dégradés, vous pouvez réussir votre photo sans avoir recours au focus stacking ni à l’imagerie à grande gamme dynamique.

5PanoramaFairmont

Fairmont Château Lake Louise, Alberta, Canada

Pour mes deux photos du parc national de Banff, il m’a fallu associer plusieurs filtres gris neutres dégradés pour le ciel et utiliser le mode manuel pour obtenir une exposition correcte. J’ai donc mis mon appareil sur manuel, sélectionné ISO 100 et une ouverture qui fonctionnait pour ce paysage (une ouverture relative de 11 à 16, c’est ce que je préfère pour la photographie de paysages). Puis j’ai un peu joué avec la vitesse d’obturation jusqu’à ce que l’histogramme m’indique que ni les zones d’ombre ni les zones lumineuses ne devaient être détourées.

Faire confiance à l’histogramme n’est pas toujours facile : sur l’écran de mon appareil, les montagnes étaient noires comme la nuit ! Je savais cependant que ces montagnes pourraient être éventuellement améliorées dans Photoshop. Mes images n’étaient finalement pas si mal et, s’il ne s’agit pas là de mon travail le plus réussi, les montagnes et le ciel laissent apparaître leurs détails. J’ai utilisé les réglages suivants : ISO 100, ouverture relative = 11 et 20 secondes avec deux filtres gris neutres dégradés à trois crans superposés pour le lac Grass ; ISO 100, ouverture relative = 16 et 1/10 de seconde pour pour la montagne de Banff.

6ArbresEtNuages

Prise de vue détaillée à Fairmont Château Lake Louise, Alberta, Canada

J’ai lors de mes voyages en Alberta eu le grand privilège d’accéder à l’appartement-terrasse de Fairmont Château Lake Louise, d’où j’ai pu prendre des photos des alentours depuis un point de vue inaccessible à la plupart des visiteurs. Je ne pouvais pas laisser passer la composition créée par la maison au bord du lac, les eaux si bleues, les arbres et leurs reflets. Je suis sûr que tout photographe passé par ce balcon a pris le même cliché. Mais j’avais envie de quelque chose de différent, et j’ai alors commencé à analyser ce qui faisait que je trouvais ce tableau si impressionnant.

7LacBowÉpique

Photo de reflets, quel fouillis ! Alberta, Canada

J’ai finalement opté pour une photo du brouillard qui entourait les arbres, une scène vraiment unique. J’ai monté mon téléobjectif 70-200 mm et ai commencé à isoler les arbres. Puisque l’ensemble était relativement sombre, j’ai utilisé la compensation de l’exposition pour réaliser une légère sous-exposition en mode de priorité ouverture. Ceci évite que l’appareil photo n’ait tendance à sur-exposer avec un tel éclairage. Je ne tenais pas l’appareil dans mes mains et ai donc pu me permettre de maintenir le réglage ISO sur 100 et l’ouverture relative à 11. Pour la vitesse d’obturation, j’ai obtenu du 1/13 de seconde et le résultat m’a enchanté.

8KaelSurPont

Un pont, mais pourquoi ? Alberta, Canada

Enfin, mon dernier exemple vise plutôt à vous exposer les préparatifs à effectuer et l’importance de garder son calme ! Le groupe dont je faisais partie avait décidé de prendre la route tôt de façon à voir le lever du soleil sur le lac Bow. Il était tombé quelques flocons, et pendant toute la durée du voyage, le ciel n’avait rien d’exceptionnel. C’est peu dire que je n’étais pas du tout prête pour un lever de soleil. Mais curieusement, alors que nous nous arrêtions sur le parking, le ciel a commencé à devenir rose dragée. Avec en plus de ça la brume et le brouillard qui balayaient la surface du lac, et toutes ces teintes de rose pastel, le tableau était franchement magique. À votre avis, ai-je su garder mon sang-froid ou ai-je couru dans tous les sens en prenant des photos certes très belles mais banales ?

Eh bien j’ai pris en photo tout ce qui me sautait aux yeux, depuis un reflet dans une flaque (trop confus) à un petit pont (mais pourquoi ? La composition n’avait aucun intérêt.) en passant par une vue latérale du lac (il y avait du progrès, même si je n’avais pas repéré la personne en plein milieu) et, enfin, un plan très large qui, je pense, rend justice au paysage.

9LeverDeSoleilMontagneRose

Mais d’où sort-il, celui-là ? Alberta, Canada

Malgré mes années d’expérience, j’ai du mal à garder mon calme quand la lumière est si magnifique. Mais essayons tous d’en prendre de la graine : ayez une excellente maîtrise de votre matériel, apprenez à trouver rapidement dans votre sac ce dont vous avez besoin (filtres, objectifs, télécommandes) et n’oubliez pas les règles de base de la composition photographique même lorsque vous vous trouverez devant la plus belle scène que vous ayez jamais observée ! Pour toutes les photos de cette série, j’ai plus ou moins utilisé les mêmes réglages : ISO 100, une ouverture relative de 16 et des vitesses d’obturation allant de 1 à 3 secondes au gré de l’évolution de la lumière. Bien sûr, j’ai utilisé un trépied. Par ailleurs, je disposais d’un objectif 14-24 ainsi que d’un objectif 24-70.

10LacBowPlanLarge

Il y a du mieux, Alberta, Canada

Cet article est loin d’être succinct, mais après tout, il traite d’un sujet considérable. Cependant, vous pouvez lire autant de publications en ligne que vous le souhaitez, c’est la pratique qui fera de vous un bon photographe ! Après quelques expériences de photos pâles, vous apprendrez de vos erreurs. Procurez-vous les trépieds, filtres et autres accessoires nécessaires pour passer au niveau supérieur, sans pour autant oublier que même les plus grands photographes sont passés par là. Je vous souhaite de belles prises de vues !

Lauren Bath

Instagram : @laurenepbath
Facebook : www.facebook.com/LaurenBathServices

Top
Nos marques