06.10.2015

Photographie humaine & de rue ; des photos de voyages différentes

06.10.2015

Photographie humaine & de rue ; des photos de voyages différentes

Entre nous, quoi de mieux et de plus inspirant que le voyage pour réaliser de belles photographies ? Rien je crois, si ce n’est que l’humain alors, pour mes souvenirs de voyages j’essaie souvent de mixer les deux, un cocktail riche et surprenant qui vous promet de très belles photos de voyage. J’avais donc envie pour ce second article de vous montrer mes plus jolies photos de voyages, des photos de gens que j’ai aimé suivre, photographier et qui me rappellent chacun à leur manière des endroits où j’ai pu passer du temps. 

Quoi photographier en voyage ?

Manfrotto_Photo1

“L’homme qui regardait Montréal” – Montréal 2013.

Alors, je crois qu’il n’y a pas de réponse à cette question, ou plutôt qu’il y a des tonnes de réponses car on peut tout photographier en voyage, c’est un peu la magie des vacances, tout nous paraît beau ! Mais certains d’entre vous comme moi ont peut être un petit faible pour l’humain et la photographie de rue. Alors, oui vous pouvez photographier de très beaux paysages, c’est toujours super d’avoir de beaux clichés cartes postales à regarder au retour de voyage, mais parfois les gens sur votre chemin racontent bien plus qu’un paysage.

Manfrotto_Photo2

– Maroc 2014.

Comment aborder la photographie de rue en voyage ?

La photographie de rue et humaine c’est ce que je préfère en voyage, armée de mon appareil photo je me balade et observe à hauteur d’homme. J’ai aussi souvent le nez en l’air ou les yeux rivés sur les paysages, mais j’observe beaucoup les gens. Je vous conseille d’être patient, d’observer, de suivre (pas trop non plus, vous n’êtes ni paparazzi, ni détective !), mais toujours avec beaucoup de retenue. Comment prendriez vous le fait qu’un inconnu vous photographie de manière oppressante ?

Manfrotto_Photo3

“ La caserne “ – Montréal 2013.

Alors, moi j’ai tendance à ironiser, blaguer et dire que je vole l’image des inconnus, mais pour en faire quelque chose de joli, les mettre en valeur. Je ne leur demande jamais tout de suite de les prendre en photo (sinon ils posent et la photo n’est plus ce qu’elle devait être), j’essaie de ne pas trop montrer leur visage pour privilégier le naturel, la simplicité, et leur demande généralement après. Mais au fond ce que j’aime c’est la situation, l’endroit où ils se trouvent, leur allure, plus que leur image à eux. Je pourrais observer des heures ces gens, ces histoires et aujourd’hui ils sont mes plus beaux souvenirs de voyage parce que grâce à eux ces photos veulent dire quelque chose, racontent une histoire.

Manfrotto_Photo4

“Business man” – New York 2013.

Quels cadrages ? Et côté technique ?

Du côté technique c’est vrai qu’un super téléobjectif permet de photographier de très loin et en gros plan, mais ce n’est pas mon outil préféré. Pas très discret, pas très pratique et super imposant dans les bagages, toutes les photos photographiées ici le sont au 50mm 1,4 Canon, une focale fixe que j’adore. Étant fixe elle me permet de nombreux partis pris, avec une importante profondeur de champ elle a un piqué très particulier et me permet également de pouvoir me cacher derrière des premiers plans naturels (grillage, vitres, barrière, fleurs…) pour des rendus originaux. Je vous conseille également le 50mm 1,8 dans le même genre et surtout moins cher pour les minis budgets. Toutes petites, très légères il faut dire que ces optiques sont super pratiques en voyage.

Manfrotto_Photo5

– Maroc 2014.

Manfrotto_Photo6

Miroir, mon beau miroir…” – Bordeaux 2010.

Pour les cadrages je privilégie souvent les plans assez larges laissant de l’espace autour du sujet, pour situer, mais aussi laisser respirer la photo. Parfois quand seul le sujet m’intéresse j’opte pour un gros plan, mais c’est très rare. À vous de juger sur le moment quel cadrage sera le plus approprié, et n’oubliez pas de vous servir des cadres et premiers plans naturels, parfois ils font toute la différence.

Manfrotto_Photo7

“Jeux d’enfants” – Montréal 2013.

Manfrotto_Photo8

“ Face à la mer” – Iles Canaries 2013.

Quel appareil utiliser ?

Alors, ça c’est la grande et éternelle question ! L’appareil qui vous fera vous sentir le plus à l’aise, le plus libre de créer. Moi j’emmène avec moi mon gros reflex, c’est pas toujours très pratique, mais je ne peux plus me séparer de cette qualité d’image. Parfois je photographie simplement à l’iphone comme tout le monde (d’ailleurs certains téléphones font de superbes photos). Et avant ça, j’emportais à l’époque mon bridge qui faisait vraiment l’affaire.

Manfrotto_Photo9

“ L’amoureux du café” – Iles Canaries 2013.

J’aurais tendance à vous conseiller quelque chose de petit, léger et facilement rechargeable. Mais là aussi ça dépend des goûts et des besoins. Après tout, l’appareil ne fait pas le photographe que vous êtes, votre œil et sens artistique sera toujours là ! N’hésitez pas à vous renseigner sur le web ou sur cet article Manfrotto de nombreux articles vous aideront à choisir votre appareil.

Manfrotto_Photo10

– Maroc 2014.

Et surtout inspirez vous ! Regardez les photos de grands reporters, de journalistes, de bloggeurs et inspirez vous du talent des autres. C’est une chose dont il ne faut pas avoir honte, s’inspirer permet de toujours se dépasser, d’innover et de renouveller sa créativité, d’aller toujours plus loin mais attention on a dit s’inspirer pas copier ! 😉

Céline

Bloggeuse et photographe, Céline ne garde ni son appareil photo ni sa langue dans sa poche ! Amoureuse de l’image, elle photographie, mais écrit aussi pour partager ses photos, ses voyages et ses coups de coeur. Céline a un petit penchant pour les Kinders, les mises en scènes photographiques, les voyages, et les photos pastels, mais pas que !
Maintenant pour en savoir plus c’est sur votre clavier que ça se passe : Blog : www.tumorapa.com | Instagram : https://instagram.com/tumorapa/ | Facebook : https://www.facebook.com/Tumorapa-340655669401464/timeline/

Top
Nos marques