09.10.2015

Insta-erreurs

09.10.2015

Insta-erreurs

Un jour j’ai peint ma chambre en rouge vif. Je ne sais pas pourquoi j’avais pensé que c’était une bonne idée. Après une semaine passée à y vivre, j’ai compris pourquoi je ne dormais pas correctement, pourquoi je me sentais un peu nauséeux le matin, et pourquoi les passants pensaient que nous tenions un établissement à la réputation douteuse : il s’agissait d’une grave erreur. Je voudrais préciser que les passants avaient à l’évidence tort, mais je regrette que quelqu’un ne m’ait pas averti avant que je ne gâche mon argent en peinture. Mais il n’est pas rare que je fasse des erreurs. L’extraordinaire faiseur d’erreur, c’est moi. Je ne choisis jamais le t-shirt de la bonne couleur pour aller avec mes pantalons et je souhaite toujours avoir commandé quelque chose d’autre au restaurant. Cette étonnante capacité me poursuit où que j’aille et j’ai du me former sur Instagram pour éviter les erreurs évidentes pouvant empêcher de créer la meilleure galerie qui soit. Donc, dans une volonté d’aider les autres à faire des erreurs similaires à celles que j’ai faites sur Instagram, j’ai pensé à partager avec vous mes 5 erreurs les plus agaçantes…

( Dégagement de responsabilité : je ne prétends en aucune façon être un quelconque Insta-gourou mais, ayant géré activement mon compte depuis des années et remarquant que les autres font des erreurs, je pense avoir gagné suffisamment de galons pour parler de ces Insta-erreurs et réduire la quantité de ce bazar que nous instagrammeurs devons évacuer ).

Bon, allons-y, avec quelques-unes des erreurs de photos que j’ai moi-même publiées…

PUBLIER TROP DE PHOTOS.
Je suis environ 300 personnes. Je ne sais pas si c’est beaucoup ou non pour être honnête. Mais je ne veux pas qu’un photographe vole la vedette et inonde mon journal d’images après images… Choisissez vos photos avec soin, pensez à chaque publication et à ce que vous essayez de dire avec, et équilibrez cela tout au long de la journée. Publier chaque jour est acceptable, mais non pas à chaque minute de chaque jour.

BARRIÈRE

UTILISER LES MAUVAIS HASHTAGS.
Je conseille, ainsi que d’autres, d’utiliser seulement les hashtags adéquats. Ne faites pas ce que j’ai fait lorsque j’ai débuté sur Instagram en surchargeant les légendes de hashtags sans rapport les plus populaires, uniquement pour trouver des abonnés. Les abonnés vous trouveront et resteront avec vous si vous publiez des photographies de bonne qualité. C’est un fait.

CHEMINÉE

NE PAS COMMENTER.
Instagram est un média social. L’emphase ici se trouve sur le mot “social”. Personnellement j’ai trouvé de la gentillesse, de l’aide et beaucoup de soutien dans la communauté Instagram. Et la seule manière de découvrir cela est de commenter les photos des autres. Laisser un premier message était un peu effrayant, mais en appréciant le travail des autres, plus et au-delà des clics habituels, vous pouvez construire des rapports avec des personnes, trouver des gens ayant la même sensibilité que vous, et vous faire même des amis (virtuels / dans la réalité).

BÂTIMENT

CHASSE AUX ABONNÉS.
Ne suivez pas exclusivement d’autres instagrammeurs pour qu’ils vous rendent la pareille. J’ai passé les deux premières années à faire cela et j’en suis devenu presque fou. Je ne suivais pas les gens s’ils ne me suivaient pas en retour. Avec le recul, cela m’empêchait de me concentrer sur le travail à faire, celui de prendre et de publier de bonnes photos. D’après moi, vous devez suivre ceux dont vous admirez les photos, et, s’ils vous suivent en retour, alors il s’agit d’un bonus.

PLONGÉE DANS LE CIEL

CLIQUER DEUX FOIS SUR VOS PROPRES PHOTOS.
Je sais qu’il s’agit d’une haine personnelle, mais je pense qu’aimer ses propres photos est un peu trop égocentrique. Pour moi, Instagram consiste à apprécier les photos des autres et à leur laisser la liberté d’aimer ou non les vôtres. Est-ce qu’un “J’aime” de plus fera une grosse différence ?

SILHOUETTEDECHEMINÉE

Au fait, j’ai repeint ma chambre la semaine suivante…un jaune pâle. Beaucoup mieux, et cela prouvait que je peux tirer leçon de mes erreurs. A peu près…

Tony Hammond

Je m’appelle Tony Hammond. Je vis au Royaume-Uni. Je suis complètement accro à Instagram et j’aimerais pouvoir danser le disco. Trouvez-moi sur Instagram à l’adresse @iamtonyhammond et dites un petit bonjour ! 

Top
Nos marques