16.11.2015

Photographier la faune et la flore avec l’objectif macro Manfrotto KLYP+

16.11.2015

Photographier la faune et la flore avec l’objectif macro Manfrotto KLYP+

Je n’avais jamais imaginé utiliser mon téléphone autant que je le fais pour photographier la faune et la flore ! Armé d’un Canon 7D MrkII et d’un objectif macro Canon 2.8, vous pouvez vous demander pourquoi utiliserais-je un téléphone pour prendre des photos macro ? Pourtant, je me suis surpris en train d’utiliser de plus en plus mon iPhone 6 lorsque je suis sur le terrain.

Même si j’aime mon DSLR, il peut se révéler encombrant et je ne l’ai pas toujours avec moi. Mon téléphone est toujours dans ma poche et avant même que l’on me demande d’essayer le système Manfrotto, j’utilisais mon téléphone pour toutes sortes d’occasions photographiques.

Le système KLYP+ consiste en une coque de téléphone vous permettant d’ajouter une gamme d’accessoires photographiques à votre iPhone. Depuis une gamme d’éclairages additionnels jusqu’à des trépieds et des supports, elle offre toute une variété d’offres. Vous pouvez en découvrir plus ici. Il existe même une app gratuite vous permettant de retoucher plus avant vos images.

Cet article concerne l’objectif macro, celui qui m’intéressait dans la gamme disponible. Le macro est proposé vissé à une combinaison de téléobjectif 1.5.

L’objectif grand-angle agrandit votre champ de vision et vous permet de capturer une scène plus large. Dévisser la partie supérieure révèle l’objectif macro grossissant vous permettant de prendre des clichés en gros plan révélant les plus petits détails, et capable de zoomer avec un facteur 10.

J’ai commencé à tester cet objectif sur des fleurs pour évaluer le grossissement et les distances auxquelles je devais me tenir pour obtenir une image au point. J’ai été ravi de la première image que j’ai prise…

KLYP 1

En faisant des essais, j’ai découvert que pour obtenir les images les plus nettes avec le grossissement maximal, l’objectif devait se trouver très près du sujet, entre 1,5 et 2cm dans l’idéal. Ce n’est pas un problème avec les fleurs, mais ce pourrait être plus difficile pour essayer de photographier de petits insectes !

J’ai commencé à passer au peigne fin les parterres de fleurs à la recherche d’élus convenables pour mon nouveau kit et j’ai rapidement repéré ce scarabée, puis approché par étapes le téléphone pour prendre un cliché. L’excellente chose avec le téléphone, c’est qu’il est très manoeuvrable et j’eus rapidement le scarabée dans mon viseur. M’approchant aussi près que possible, je cadrais le scarabée sur un côté et pris le cliché avec l’appareil de l’i-Phone. Je fus étonnée des détails sur la photo !

KLYP 2

Inspirée par mon succès initial, je ne mis pas longtemps à faire des essais avec toute une gamme d’autres insectes dans les feuillages….

KLYP 3

KLYP 4

Sans l’objectif macro, on peut obtenir de bons plans rapprochés d’insectes de taille raisonnable, mais cet objectif porte la chose à un niveau tout nouveau ! Ce cliché montre le type d’image que je n’aurais jamais pu obtenir sans l’objectif macro. Cet insecte minuscule se trouvait au bout de mon doigt et mesurait moins d’un centimètre de long…

KLYP 5

Cette sauterelle ne m’a pas permis de m’approcher assez près pour une photo, je l’ai donc capturée et placée dans un conteneur en plastique. Cette photo est prise à travers le plastique…

KLYP 6

Mon sujet final pour cet essai initial fut ce spectaculaire sphinx du peuplier découvert dans mon jardin. Comme il s’agissait d’un sphinx de taille appréciable, mes premiers clichés furent pris sans l’objectif macro, en utilisant uniquement l’objectif standard de l’i-Phone.

KLYP 7

KLYP 8

En vissant l’objectif macro, je puis m’approcher pour saisir les détails exquis des ailes de ce sphinx…

KLYP 9

Un autre sphinx attira mon regard, sur le chemin. Mon objectif DSLR aurait eu des difficultés à se retrouver ‘les yeux dans les yeux’ avec ce minuscule sphinx, et l’iPhone et l’objectif macro ont été faciles à mettre en position. L’angle bas et la proche proximité de mon sujet ont produit cette image rappelant un peu un yack !

KLYP 10

Je suis très impressionnée par cet objectif et il rajoutera toute une gamme de possibilités photographiques à ma palette. La qualité et l’agrandissement de l’objectif signifient que des détails complexes sont saisis d’une manière impossible avec l’objectif standard.

Je vais à présent m’occuper d’essayer la gamme d’objectifs suivante : fish eye, grand-angle et téléobjectif… J’espère que mon DSLR n’est pas trop jaloux !!!

Kate MacRae

Kate MacRae, aussi connue sous le sobriquet de ‘WildlifeKate’, a passé les quatre dernières années à transformer son jardin rural dans le Staffordshire en un repaire pour les appareils photos, ce qui lui permet de surveiller les activités de tous les animaux qui lui rendent visite. Elle a plus de 20 appareils photos installés, tous câblés vers son bureau où elle peut regarder et enregistrer les visiteurs. Depuis l’intérieur des nids, jusqu’à des stations de ravitaillement pour mammifères petits et grands, les caméras et les installations de Kate sont régulièrement apparues sur BBC Springwatch et Autumnwatch.  Kate est aussi une photographe enthousiaste et une fervente utilisatrice des appareils Bushnell, qui participent en grande partie à ses films sur la nature. Les caméras de Kate diffusent en direct sur son site Web et on peut les regarder 24 h sur 24 et 7 jours sur 7.

Site Web : www.wildlifekate.co.uk
www.yewview.co.uk
Twitter : @katemacrae
Facebook : www.facebook.com/WildlifeKate

Top
Nos marques