04.08.2016

Comment saisir des images jamais prises auparavant

Rédigé par:
Greg DuBois

04.08.2016

Comment saisir des images jamais prises auparavant

Soyons francs, nous vivons à une époque où le monde est saturé d’images, et pratiquement tout le monde a accès à un appareil photo. Il devient de plus en plus difficile de créer des images originales qui se démarqueront, particulièrement dans le royaume du paysage et de la photo urbaine. Outre la préparation de conditions et d’éclairage idéales, voici quelques techniques amusantes que nous pouvons utiliser pour maximiser l’apparence de tout lieu.

5 façons de créer des paysages et photos urbaines à couper le souffle

1) Utiliser des filtres de densité neutre

D’après moi, les filtres DN représentent la pierre angulaire pour la prise de paysages et de photos urbaines réussies. Ils permettent un contrôle total de la lumière de la scène, et ils ouvrent donc une multitude de possibilités, non seulement pour prendre l’image mais aussi pour l’imaginer. Vous pouvez obtenir naturellement une grande variété d’effets dramatiques et surréalistes, comme je l’ai fait pour l’image ci-dessous représentant le rivage découpé de East Boston.

Soleil couchant sur la baie de Boston avec passage de nuages et bois décomposé

J’ai utilisé trois filtres DN pour contrôler la lumière pénétrant dans l’objectif. J’ai d’abord utilisé un filtre gradué à 3 arrêts sur le ciel, le faisant se mêler à l’eau à la base des gratte-ciels. J’ai ensuite place un filtre gradué à deux arrêts à la fois sur l’eau et le ciel, se mêlant au premier plan. Ceci m’a permis non seulement d’équilibrer l’exposition du ciel et de l’eau, mais aussi d’exposer ce qui était à l’origine un premier plan totalement obscur. J’ai atténué la lumière pour toute l’image en utilisant un filtre à 10 arrêts pendant une durée d’exposition de 310 secondes. La durée d’exposition accentuait le calme de la baie et mettait en valeur le reflet, tout en saisissant le déplacement des nuages dans le ciel.

Vous n’avez toutefois pas à utiliser autant de filtres DN pour obtenir d’excellentes images. Un simple filtre à 10 arrêts est parfois uniquement ce qu’il vous faut, avec un éclairage adéquat. Cette exposition de 60 secondes du bâtiment John Hancock, ci-dessous, en est un excellent exemple.

Tour John Hancock à Boston, jour, depuis Copley Square

Les super longs temps d’exposition ne font pas tout non plus. Il s’agit vraiment d’adapter un temps d’exposition adéquat au sujet particulier et aux conditions disponibles afin de maximiser la scène. L’image ci-dessous prise sur la Charles River à Boston a été obtenue simplement en combinant des conditions calmes avec une exposition de 3.2, suffisamment courte pour que les bateaux dragon soient nets, et en utilisant seulement un filtre DN gradué de 4 arrêts pour équilibrer le ciel et l’eau sur l’appareil photo.

Bateaux dragon sur la Charles River au lever du soleil avec les gratte-ciels de Boston

2) Combiner différents temps d’exposition

Ceci peut être une façon vraiment amusante de donner un sens dynamique de mouvement afin de prendre une image intéressante qui attire à la fois le spectateur et dirige ses yeux dans la composition. Pour un impact maximal, combinez des éléments statiques avec différents types d’objets en déplacement à des vitesses contrastées. Sur l’image ci-dessous, j’ai combiné des camions et des voitures sur le Mass Pike de Boston, avec des nuages en mouvement dans le ciel, mais cela aurait pu être n’importe quelle combinaison, aussi montrez-vous créatif.

Trafic sur le Mass Pike à Boston, avec vitesse déformante, dans Allston-Brighton, Boston

J’ai utilisé 2 temps d’exposition pour créer cette image. Le ciel a été saisi avec un temps d’exposition de 90 secondes, en utilisant un filtre à 10 arrêts et un filtre polarisant circulaire. Le trafic a été saisi au 1/5 de seconde, en utilisant un filtre à 6 arrêts et un filtre polarisant circulaire, et j’ai porté cela plus loin, j’ai pris plus de 15 clichés pour remplir l’autoroute et maximiser l’effet des véhicules en déplacement. Comme vous pouvez l’imaginer, avec des changements de filtres et les nombreux clichés qu’il faut prendre pour créer une image telle que celle-ci, un trépied vraiment stable est essentiel. Savoir comment combiner des couches dans Photoshop est aussi nécessaire, mais vraiment facile à apprendre. Un autre point digne de mention est que plus l’angle est large plus le mouvement est spectaculaire, particulièrement sur les côtés de l’image.

3) Combiner le coucher / lever de soleil avec la nuit

Il faut beaucoup de discipline et de patience pour réaliser cette technique, mais le résultat peut vraiment en valoir l’effort. Vous obtenez le meilleur des deux mondes, des lumières nocturnes et les magnifiques couleurs d’un coucher ou d’un lever de soleil. Vous devez être très décisif et vous consacrer vraiment à votre angle, car une fois que vous aurez obtenu la première moitié de votre image vous ne pourrez déplacer votre appareil photo. Sur l’image ci-dessous prise depuis East Boston, j’ai combiné un coucher de soleil avec les lumières nocturnes des gratte-ciels de Boston.

Coucher de soleil sur les gratte-ciels de Boston avec les lumières nocturnes depuis East Boston

Le coucher de soleil a été saisi avec un temps d’exposition de 200 secondes en utilisant un filtre DN à 10 arrêts, en conjonction avec des filtres DN gradués à 3 et 2 arrêts. Environ 45 minutes plus tard, j’ai saisi les lumières nocturnes des gratte-ciels avec un temps d’exposition de 30 secondes et aucun filtre. J’ai combiné les deux expositions dans Photoshop en appliquant l’image nocturne en mode “Éclairé” et en la masquant pour affiner les zones surimposées par les lumières nocturnes. . Cette technique n’est pas bonne uniquement pour les paysages urbains, elle fonctionne bien pour les paysages naturels en incorporant des étoiles du ciel nocturne.

4) Utiliser plus un téléobjectif

Un téléobjectif vous force à penser et à être sélectif. Il s’agit de trouver la partie parfaite d’une scène et de contrôler vraiment la composition de l’image. Je pense que beaucoup peut être appris en photographiant avec un téléobjectif de manière régulière, et je trouve parfois difficile de recommencer à prendre des photos avec un grand angle, avec moins de liberté créatrice. Utiliser un téléobjectif représente vraiment une occasion de saisir la scène comme personne d’autre ne le fera, comme pour ma vision unique de Ogunquit Beach, dans le Maine, sur l’image ci-dessous.

Ogunquit Beach, Maine, coucher de soleil d'orage avec marée montante

J’ai pu comprimer tous mes aspects favoris de ce lieu en une seule image, en utilisant une distance à focale longue. J’ai eu aussi de la chance, un orage passager a fait fuir tous les plagistes juste avant le coucher du soleil, et j’ai pu saisir cette scène naturelle alors que la plage commençait à être recouverte par la marée montante. Je voulais fluidifier l’eau pour souligner les détails du sable de la plage et simplifier la composition, et j’ai donc utilisé un filtre DN à 10 arrêts pour obtenir une exposition de 120 secondes et un filtre DN gradué à 3 arrêts pour conserver les couleurs et les détails du ciel.

Une autre raison évidente de photographier avec un téléobjectif est inhérente, afin de saisir une scène que vous ne pouvez atteindre avec un objectif grand angle. Cela modifie la manière dont vous planifiez les sujets et les lieux, et ouvre un jeu de possibilités entièrement différent. J’ai apparié une longueur de focale de 400 mm avec un temps d’exposition de 5 minutes pour créer ci-dessous le paysage marin laiteux de deux phares dans la baie de Boston.

Les phares de Boston et The Graves au lever du soleil avec la baie de Boston

5) Penser minimal

Parfois, moins est mieux, et la photographie ne fait pas exception. J’aime de plus en plus créer des images minimales en utilisant nombre des techniques déjà présentées. Lorsque vous photographiez dans le but de créer une image minimale, vous découvrez que l’ensemble du processus est très intentionnel, et que vous pouvez créer des images très uniques dans des endroits photographiés auparavant un nombre incalculable de fois. Cette image que j’ai pris des gratte-ciels de Boston sur la Charles River depuis Cambridge en est un excellent exemple.

Lever de soleil irréel sur la silhouette des gratte-ciels de la baie de Boston

Cette partie de la Charles River est une destination très populaire pour tout photographe vivant dans la ville ou la visitant, et j’ai donc choisi une approche minimale, afin de créer quelque chose que je n’avais jamais vu auparavant. J’ai en gros créé une silhouette de la ligne de gratte-ciels, afin d’ancrer deux larges champs de couleurs, et j’ai décalé les gratte-ciels juste ce qu’il fallait pour ajouter de la tension à la composition. J’ai obtenu les champs de couleurs à partir de l’eau et du ciel, avec un temps d’exposition extrêmement long de 8 minutes. J’ai utilisé deux filtres DN gradués différents afin de contrôler la diffusion de la lumière dans l’image et créer un aspect spectaculaire.

Vous n’avez pas non plus à utiliser des filtres DN pour obtenir une superbe image minimaliste. J’ai utilisé un téléobjectif par une matinée vraiment brumeuse pour obtenir ci-dessous cette image apaisante de bateaux de pêche sur la Merrimack River.

Bateaux de pêche ancrés sur la Merrimack River à l'aurore avec un épais brouillard

Greg DuBois

Nord-américain

Venant du Sud-Ouest des Etats-Unis, j’ai fini par trouver domicile à Boston, où je vis depuis 7 ans. Artiste de toute une vie, j’ai travaillé différentes formes d’art. J’ai une formation classique en peinture et une licence de beaux-arts en communication visuelle avec une spécialisation en illustration. J’ai pendant plus de dix ans créé des peintures à l’aide de techniques originales et travaillé dans le secteur de l’art numérique et du graphisme. Avant cela, j’ai travaillé de manière extensive avec la vidéo numérique et un appareil photo de 35 mm. Il y a plusieurs années, j’ai retrouvé la photographie et la passion est rapidement devenue une force irrépressible. Je pense qu’il s’agit de l’expression parfaite, et je la considère comme le point culminant de ma carrière artistique.

Top
Nos marques